ENFIN LE DÉCLIC POUR VIVRE SA MEILLEURE VIE!

Nous sommes là pour vous aider à être heureuse maintenant! Votre thérapeute est prêt.e à commencer le voyage avec vous aujourd’hui. Alors qu’est-ce que vous attendez?

Thérapeutes

Psychologues

Coachs

ENFIN LE DÉCLIC POUR VIVRE SA MEILLEURE VIE!

Nous vous aidons à créer la meilleure vie pour laquelle vous êtes né. Contactez-nous et commençons une nouvelle vie ensemble !

" Mon cerveau et mon cœur sont vraiment importants pour moi. Je ne sais pas pourquoi je ne chercherais pas de l'aide pour que ces choses soient aussi saines que mes dents. Je vais chez le dentiste. Alors pourquoi n'irais-je pas chez un Psy?"
Kerry WAHSHINGTON
ACTRICE
happiness-therapie
PRENEZ VOTRE AVENIR EN MAIN DÈS MAINTENANT

Entrez en relation avec des praticiens tous diplômés et/ou certifiés. 

Nous travaillons avec des partenaires de confiance afin de rendre votre expérience la plus personnalisée et individualisée possible. L’ensemble des psychologues, membres du réseau Happiness-thérapie, a signé notre charte et s’engage à ne divulguer aucune information relative à vos séances, dans le respect du code de déontologie.
Tous nos psychologues sont agréés. Ils disposent d’un numéro ADELI qui est délivré par l’ARS (Agence Régionale de Santé) et nos Thérapeutes en médecins douces, et Coachs, certifiés.

Thérapeutes en vedette

DES EXPERTES, POUR VOUS ACCOMPAGNER

Inès TEXEIRA

Psychologue Clinique

Aziza Yakota Néchal

Psychologue Hypnothérapeute

Maeva Viala

Psychologue

Coralie Deloumeaux

Psychologue clinique

Les spécialités de nos thérapeutes.

Travail

harcèlement, burn-out, violence, stress au travail…

Angoisses

gestion du stress, de l’anxiété, des phobies, des TOC…

Relations sociales

solitude, difficulté à se faire des relations…

Famille

éducation des enfants, surmenage parental, difficultés relationnelles dans la famille…

Couple

crises, ruptures, jalousie, adultère, problèmes sexuels…

Traumatismes

accident, victimes de violences, deuil…

Nous avons aidé des milliers de femmes noires à devenir plus heureuses depuis 2021

Des problèmes de Blanc.he.s ..c'est la façon dont j'ai qualifié pendant longtemps les dépressions et autres problèmes de santé mentale. Je n’aurais pas pensé un jour consulter une psychologue et pourtant, quel bien fou ! Je remercie cette plateforme parce qu’on peut parler de ses problèmes sans craindre d'être jugée.
Aminata D
““Pour moi, la meilleure thérapie c’était nos discussions entre copines. C’était le seul endroit où je me sentais à l’aise pour partager mes problèmes. C’est d’ailleurs via elles que j’ai entendu parler de la plateforme. Et ma conclusion c'est qu' il faut un œil extérieur et un avis professionnel pour résoudre certains problèmes en profondeur !””
Vanessa B
“Je constate que la société s'attend à ce que la femme noire possède une force et une résilience illimitées. Le mythe de la "Strong black woman" nous colle à la peau et nous empêche de chercher de l'aide quand on en a besoin par loyauté envers ce mythe. Je suis contente d'avoir déconstruit cette croyance pour choisir enfin de chercher de l'aide. J'ai pu trouver des solutions durables”
Christelle B
“Grâce à ta plateforme, j'ai pu prendre rendez-vous avec une psy en janvier. En route vers un upgrade mental. Merci car c'est important de pouvoir trouver des gens qui nous ressemblent”
Celia
“C'est tellement important ce que vous faites, beaucoup d'entre nous se sont enfermées dans ce pièce de la femme noire invincible et les dégâts sont si terribles. J'espère que nos actions seront un socle pour les prochaines générations."
Tina
"Je pense que cela a été une expérience puissante qui a grandement aidé mon anxiété et ma dépression. Cela m'a donné confiance en moi et la possibilité de me rendre compte que je peux surmonter mes traumatismes transgénérationnels."
témoignage happiness-thérapie
Corine

Vous souhaitez parler à un Thérapeute et ne savez pas vers qui vous tourner ?

Faisons le point sur les différentes pratiques.

Le psychiatre est un médecin qui s’est spécialisé en psychiatrie. La différence entre un psychologue et un psychiatre se trouve donc dans la formation nécessaire pour exercer. Contrairement au psychologue, le psychiatre a suivi des études de médecine, et il est apte à délivrer des médicaments ou un arrêt de travail, si nécessaire.

Il peut proposer différentes méthodes de traitements thérapeutiques ou médicamenteux, selon les cas. Il peut également traiter certaines maladies psychiatriques comme la dépression, l’anorexie, les troubles bipolaires, la schizophrénie…

Le psychiatre peut se spécialiser en psychanalyse, avec une orientation freudienne ou lacanienne, ou avoir une formation en thérapie comportementale et cognitive (TCC). Il existe également de nombreuses autres spécialités comme la pédopsychiatrie.

Vous pouvez prendre rendez-vous en téléconsultation avec un psychiatre que ce soit pour un suivi ou une première consultation.

Le psychologue a un diplôme universitaire en psychologie. C’est une profession réglementée. La grande différence avec le psychiatre, c’est qu’il ne peut pas délivrer d’ordonnance médicale et qu’il n’a pas fait d’études de médecine donc il n’est pas habilité à faire des diagnostics médicaux.

Comme le psychiatre, il peut avoir une orientation psychanalytique, en TCC ou autre. À savoir, que la psychanalyse est une thérapie assez longue qui peut prendre plusieurs années.

Vous pouvez entamer une thérapie de couple, traiter votre anxiété ou votre dépression, avec un psychologue en téléconsultation par exemple. Il existe également des psychologues spécialisés dans l’adolescence ou des psychologues pour enfant.

Si la thérapie seule n’est pas suffisante et qu’une prise en charge médicale est nécessaire, le psychologue vous orientera vers un psychiatre. Inversement, le psychiatre peut également proposer un suivi chez un psychologue à la place ou en complément du suivi psyschiatrique.

Ce terme désigne strictement « celui qui pratique la psychothérapie », méthode qui consiste à traiter des troubles mentaux par des moyens psychologiques par opposition à la thérapie biologique qui utilise les médicaments.

Le titre de psychothérapeute peut donc être utilisé par des psychologues, des psychiatres ou des psychanalystes qui pratiquent la psychothérapie, mais aussi par toute autre personne, qu’elle possède ou non une formation adéquate.

Le psychothérapeute accompagne son client dans un processus de changements importants afin de soulager et même d’éliminer des souffrances ou des états de détresse face à certaines situations vécues.

Son expertise l’amène à traiter la personne sur plusieurs plans soit au niveau interpersonnel, émotif, comportemental et cognitif. Le psychothérapeute enseigne des méthodes et donne des outils visant à aider son client à adopter une dynamique plus positive et plus réaliste face aux événements pénibles pour lesquels il consulte.

La sophrologie n’est pas une médecine, elle ne soigne pas. Ses techniques sollicitent la respiration, la détente, l’écoute du corps, la gestion des émotions et la visualisation positive. En la pratiquant, les utilisateurs portent un regard nouveau sur le présent et l’avenir. Ils améliorent leur vie au quotidien et leur santé.

En tant qu’outil de développement personnel, la sophrologie aborde la personne de manière globale. Elle a pour objectif d’harmoniser la relation entre son corps et son esprit en l’aidant à puiser dans ses propres ressources. Elle conduit le sujet à mieux se connaître et à effectuer un travail sur ses propres valeurs.

La sophrologie est une pratique adaptée à tout le monde, on peut d’ailleurs avoir recours à des séances dès l’âge de quatre ans.

Cette discipline est notamment recommandée dans les cas d’addictions (tabac, alcool, sucre…) ou de la régulation du comportement alimentaire. On peut aussi y avoir recours en cas de troubles psychiques, état dépressif, difficultés dans le couple, manque de confiance en soi ou encore de reconnaissance. Mais elle peut aussi être très utile dans le monde du travail face au stress, à un problème de communication ou au burn-out.

Un hypnothérapeute est un professionnel de santé qui a reçu une formation en hypnose. Grâce à ses compétences, il peut introduire des changements durables dans l’esprit de son patient, en fonction des objectifs définis au début de la thérapie. Les missions et les bienfaits de l’hypnothérapeute sont très variables, et peuvent apporter de l’aide dans de nombreuses situations de souffrances psychologiques.

Il est possible de consulter un hypnothérapeute dans tous les cas de souffrance morale, ou de motivation au changement. Il permet d’accéder à ses objectifs de façon guidée, pour appréhender plus facilement ses peurs.

L’hypnothérapie s’adresse aussi particulièrement aux personnes qui souhaitent une thérapie plutôt courte, car bien souvent, les résultats sont attendus dès les premières séances.

L’hypnothérapie apporte beaucoup de bienfaits dans le traitement de nombreux troubles psychologiques :

  • addictions, troubles du comportement alimentaire ;
  • troubles de l’humeur, dépression ;
  • trouble anxieux, phobie, attaque de panique, TOC ;
  • souffrance psychologique, mal-être ;
  • troubles psychosomatiques ;
  • état de stress post-traumatique ;
  • douleurs chroniques.

L’hypnothérapeute, grâce à ses connaissances, améliore la confiance de soi de ses patients, les aide à gérer leurs émotions ainsi que leurs douleurs, qu’elles soient physiques ou psychologiques.

L’hypnothérapie permet une meilleure gestion du stress, une perte de poids réussie, l’arrêt de mauvaises habitudes, et aide plus globalement à réussir ses projets, notamment dans le cadre d’une aide pendant la grossesse et péparation à l’accouchement.

Toggle Content

Quelques exemples de cas de figures pour lesquels on peut être amené à consulter un thérapeute.

Visio-séances - comment ça marche?

Choisissez votre thérapeute

Parmi la sélection de thérapeutes triés sur le volet, trouvez celui qui répond à vos besoins.

Prenez rendez-vous avec votre thérapeute en un clic

Selon votre agenda et la disponibilité du thérapeute, choisissez l'heure et le jour du rendez-vous.

Payez en ligne et bénéficiez de votre accompagnement

Téléconsultez votre thérapeute sur la période nécessaire et retrouvez la pleine santé.

Les principaux troubles psychiques

Les troubles psychiques sont les affections qui vont altérer l’état de santé mentale. Ils peuvent prendre des formes et des expressions très différentes. Ils apparaissent à une période particulière de la vie et peuvent s’installer dans la durée. Les plus répandus sont :

  • Les troubles de l’humeur : dépression, trouble bipolaire ;
  • Les troubles anxieux ;
  • Les troubles obsessionnels compulsifs ; 
  • Les addictions ;
  • Les troubles du comportement alimentaire ;
  • Les troubles psychotiques ;
  • La schizophrénie.

La dépression est une maladie mentale courante, 2,5 millions de Français sont touchés chaque année. 

La dépression appelée dans le langage courant “dépression nerveuse” ne désigne pas un simple coup de déprime ou une tristesse passagère mais une véritable maladie psychique.

Elle se caractérise par des perturbations de l’humeur (tristesse, perte de plaisir). L’humeur dépressive entraîne une vision pessimiste du monde et de soi-même. Elle dure plus de deux semaines et retentit de manière importante sur la vie quotidienne (perte du sommeil, troubles de l’appétit et du désir sexuel, perte des performances intellectuelles, isolement…)

La volonté seule ne permet pas de s’en sortir. C’est pourquoi elle doit être soignée pour ne pas se compliquer ou devenir chronique.

Se sentir déprimer, manquer d’allant, avoir une baisse de moral, éprouver un mal-être ne sont pas une dépression véritable dans la mesure où ils surviennent en réaction à des évènements de vie et sont transitoires.

Une personne souffre de troubles anxieux lorsqu’elle ressent une anxiété forte et durable sans lien avec un danger ou une menace réelle, qui perturbe son quotidien. Il existe 6 types de troubles anxieux :

  • l’anxiété généralisée
  • le trouble panique
  • les phobies spécifiques
  • l’agoraphobie
  • l’anxiété sociale
  • l’anxiété de séparation

Pour traiter les troubles anxieux il est nécessaire de faire appel à un professionnel pour une prise en charge. Une thérapie pourra s’accompagner de la prise de médicaments en fonction de la gravité du trouble anxieux.

Les troubles bipolaires comportent généralement deux phases : la phase maniaque et la phase dépressive.

Autrefois appelé psychose maniaco-dépressive, le trouble bipolaire fait partie des troubles de l’humeur auxquels appartient également la dépression récurrente (ou trouble unipolaire). La maladie comporte généralement deux phases : la phase maniaque et la phase dépressive. Entre les deux pôles, la personne qui souffre de troubles bipolaires retrouve un état normal dans la vie quotidienne.

La phase maniaque se définit comme un épisode d’excitation pathologique : la personne est hyperactive et euphorique, inhabituellement volubile et fait de multiples projets. Elle peut présenter divers symptômes comme la perte de toute inhibition ou l’engagement de dépenses inconsidérées.

La phase dépressive est en quelque sorte le miroir de la phase maniaque : la personne présente des signes de très grande tristesse, elle est ralentie et n’a goût à rien, parfois elle veut mourir. Le risque principal des troubles bipolaires est le suicide.

Le Trouble Obsessionnel Compulsif (TOC) est un trouble de l’anxiété. Le TOC se caractérise par des obsessions et des compulsions. Les obsessions sont des pensées ou des images qui surgissent à répétition et qui sont difficiles à chasser de l’esprit. Ces obsessions sont dérangeantes, parfois effroyables ou désagréables. Elles peuvent générer beaucoup de détresse, de peur, de malaise ou de dégoût.

Pour essayer de réprimer ou de se débarrasser des obsessions, la personne atteinte se sent obligée d’accomplir des gestes répétitifs, des rituels, appelés compulsions. Les compulsions sont une tentative de contrôler les obsessions par la pratique de vérifications ou rituels.

Les obsessions et compulsions provoquent de la détresse et une perte de temps considérable. Elles peuvent interférer de façon significative avec les activités habituelles de la personne, son fonctionnement professionnel (ou scolaire) ou ses activités et relations sociales habituelles.

Les rituels compulsifs peuvent occuper plusieurs heures par jour. Malheureusement, les compulsions n’apportent qu’un soulagement temporaire et le cycle obsession / compulsion reprend.

Certaines personnes sont aux prises avec tellement de compulsions qu’elles ne peuvent pas quitter leur domicile, pour une quelconque activité professionnelle ou de loisir. Elles cachent parfois leurs symptômes et cela les amène à s’isoler.

Également appelés troubles des conduites alimentaires ou trouble du comportement alimentaire (TCA) ils se caractérisent par des habitudes alimentaires anormales. Il existe 3 principaux types de troubles alimentaires :

  • L’anorexie mentale : distorsion de la perception réelle du corps et la peur de prendre du poids, qui s’accompagne d’une sous-alimentation afin de perdre du poids.
  • La boulimie : elle se caractérise par des prises compulsives de nourriture en grande quantité suivies de comportements compensatoires (vomissements, jeûnes, exercice physique intensifs…)
  • L’accès d’hyperphagie ou hyperphagie boulimique se caractérise par des épisodes de compulsions alimentaires mais qui contrairement à la boulimie ne sont pas suivis de comportements compensatoires.

Tous ces troubles alimentaires ont des conséquences et des effets néfastes sur le corps et sur la santé. Ils peuvent toucher tout le monde et apparaissent généralement lors de l’adolescence. Tous nécessitent un suivi, la prise en charge thérapeutique précoce est un facteur déterminant de guérison qui permet d’éviter la survenue de complications.

Vous avez des questions ?

Les questions les plus fréquemment posées

Le prix moyen d’une consultation chez un psychologue s’élève généralement autour de 50 à 70 € par séance. Cependant, il existe des psychologues qui pratiquent des tarifs moins élevés autour de 30 à 40 € la séance, ou au contraire bien plus élevé, au-dessus de 100 € par consultation. Sachez que si vous avez des difficultés votre psychologue peut vous proposer des solutions.

Happiness-thérapie ne valide l’inscription d’un psychologue qu’après vérification de son diplôme lui donnant droit d’exercer en tant que psychologue, après vérification de la qualité de ses expériences professionnelles, et après vérification de son enregistrement au répertoire national des psychologues (ADELI). Ayant tous été formés dans des universités d’état, nos praticiens ont donc tous au moins une spécialité dans le domaine de la psychologie et possèdent tous le titre de psychologue. Les thérapeutes en médecines douces et les Coachs sont tous diplomés et/ou certifiés.

Il est difficile de donner un nombre exact de consultations car c’est personnel à chacun. Chaque cas est différent, et chaque personne est différente dans son vécu et son expérience. En moyenne, nous estimons qu’il faut entre 4 et 8 semaines consultations afin de débloquer une situation et mettre des choses en place pour améliorer votre quotidien.

Vous pouvez demander à votre psychologue de vous fournir une facture ou une attestation de soins par email. Il suffit de la transmettre à votre mutuelle.

Tous les échanges que vous avez sur la plateforme de Happiness-thérapie sont entièrement confidentiels et les psychologues en ligne sont soumis au secret confidentiel, conformément au code de déontologie du métier de psychologue. Toutes les données sont cryptées et seuls vous et votre psychologue avez accès à ces données. Nous attachons une importance capitale à la confidentialité et nous sommes accompagnés par des services agréés par la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) pour garantir l’anonymat de tous nos patients présents sur la plateforme.

Si vous n’avez pas les moyens de consulter un psychologue installé en libéral, sachez qu’il existe des centres médicaux psychologiques (CMP) dans chaque ville ou région. Vous pouvez vous y rendre directement ou prendre rendez-vous pour parler avec un psychologue gratuitement.

Les adolescents et les jeunes adultes peuvent également s’adresser auprès des PAEJ (Point d’accueil écoute jeune) pour obtenir un soutien psychologique en cas de difficultés (échecs scolaires, problèmes familiaux…). Le point limitant de ces centres peut être le délai d’attente, souvent long.

Pour les autres psychologues,  cliniciens, psychanalystes, spécialistes de la thérapie comportementale et cognitive, n’exerçant pas en CMP, le prix de la consultation reste entièrement à la charge du patient. Il n’est donc pas possible d’appliquer le tiers payant pour ces consultations, car elles ne sont pas prises en charge par l’Assurance Maladie. Il existe toutefois certaines mutuelles qui prennent en charge une partie du tarif des consultations.

Le gouvernement a mis en place le dispositif « chèque psy » pour les étudiants. Il s’agit d’un parcours de soins gratuit permettant aux étudiants en difficulté suite à la crise de la covid-19 de bénéficier de plusieurs consultations chez un psychologue, sans avance de frais. Pour en bénéficier, les étudiants doivent d’abord consulter un médecin du service de santé universitaire, ou ayant signé une convention avec ce service. Le médecin adresse l’étudiant vers un psychologue, parmi une liste de psychologues ayant accepté de participer. Le prix des consultations chez le psychologue sont entièrement prises en charge par l’Assurance Maladie.

Plusieurs mutuelles prennent en charge le prix des consultations chez le psychologue, mais pas toutes à la même hauteur. Vous pouvez d’ailleurs vous rendre sur des comparateurs d’assurance afin de connaître les différentes offres disponibles. Sinon, contactez directement votre assurance complémentaire santé pour savoir si elle pratique le remboursement des consultations chez le psychologue.

Bon à savoir : l’Assurance Maladie ne rembourse pas les consultations chez le psychologue, mais rembourse les consultations chez un psychiatre car il s’agit d’un médecin. La hauteur du remboursement dépend du type de psychiatre. Le remboursement d’une consultation d’un médecin de secteur 1 n’est pas le même que pour une consultation chez un médecin conventionné de secteur 2.

Depuis le 5 avril 2022, le dispositif MonPsy permet aux personnes dès l’âge de 3 ans (enfants, adolescents et adultes) de bénéficier de séances d’accompagnement psychologique avec une prise en charge par l’Assurance Maladie.

Les personnes se sentant angoissées, anxieuses, déprimées, stressées, ayant du mal à dormir, sujettes à une consommation excessive de tabac, alcool ou cannabis ou bien encore souffrant de troubles du comportement alimentaire, peuvent ainsi, après consultation d’un médecin, bénéficier du remboursement d’un accompagnement psychologique réalisé par un psychologue partenaire.

C’est le médecin qui évalue si ce dispositif peut aider le patient ou s’il est préférable de l’orienter vers des soins plus spécialisés.

Lors de la consultation avec le médecin, celui-ci remet un courrier d’adressage à présenter au psychologue. Un accès direct au psychologue n’est pas possible pour être remboursé dans le cadre du dispositif MonPsy.

Pour les mineurs, le médecin vérifie aussi le consentement des parents ou tuteurs.

 

Dans le cadre du dispositif MonPsy, l’accompagnement psychologique comprend :

  • une première séance qui est un entretien d’évaluation (40 € la séance) ;
  • entre 1 à 7 séances de suivi psychologique (30 € par séance). Ce nombre est adapté aux besoins et déterminé par le psychologue.

Les séances peuvent être réalisées à distance, à l’exception de la 1re séance.

Le paiement s’effectue directement auprès du psychologue après chaque séance ou à la fin de plusieurs séances (selon le choix du psychologue).

Les coordonnées des psychologues partenaires du dispositif MonPsy sont consultables dans l’annuaire du dispositif ici.

Les psychologues partenaires sont sélectionnés par un comité d’experts sur la base de critères de formation et d’expérience, afin d’attester de leur parcours consolidé en psychologie clinique. Seuls les psychologues sélectionnés et ayant signé une convention avec l’Assurance Maladie peuvent participer au dispositif MonPsy.

L’annuaire est régulièrement actualisé en fonction de l’entrée dans le dispositif de nouveaux psychologues.

Le médecin peut aider dans le choix du psychologue.

Actualité Psychologie et développement personnel